AS 116-17
AS 116-17

Drancy FCA - AS 116-17
2 - 3


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90
95

  Fiche technique    
 
















Buteurs 
Fernando Hernandez, passe de Yann Mekboub (47')
Frédéric Desvaux (87', sur pénalty)
Richard Moulié (92')

Remplacements 
Guillaume Stérin par Romain Spinardi (45')
Yann Mekboub par David Verdier (57')
Loïc Mekboub par Richard Moulié (70')

CartonsCarton jaune Patrick Testa (anti-jeu provoqué)

Arbitreofficiel (médiocre)

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
0-1 Yann ouvre côté gauche pour Fernando qui anticipe la sortie du gardien et marque d’une petite balle piquée (47')
Buteur : Fernando Hernandez
Passeur : Yann Mekboub
1-1 Tir adverse de l’extérieur de la surface relâché par Cyril dans les pieds d’un attaquant qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans les buts vides (60')
2-1 Centre adverse du milieu de terrain sur le côté droit qui lobe Cyril, pour un but comme lui seul détient le secret et le record (64')
2-2 David H. s’infiltre dans la surface de réparation et se fait faucher. Le penalty est transformé de justesse par Frédéric d’un tir à ras de terre effleuré par le gardien (87')
Buteur : Frédéric Desvaux
2-3 Faute sur David H. à l’entrée de la surface, Fernando rate un peu son coup-franc mais Richard arrive à récupérer le ballon pivote et marque d’un tir croisé à ras de terre (92')
Buteur : Richard Moulié

  Rubrique hors-jeu  
Face à une équipe qui fera probablement partie du haut du tableau de notre division nous avons su répondre à leur défi physique et ne pas tomber dans le piège de la provocation. Nous avons su rester concentré toute la partie, et après avoir contenu leur domination en 1ère mi-temps, notre secteur offensif a fait parler la poudre(David H. se fera d’ailleurs ‘‘fumer’’ au match retour par quelques têtes de pioche pour avoir provoqué les deux dernières actions de buts).
Bien sûr Cyril qui faisait jusqu’à l’heure de jeu un match remarquable(claquette, sortie dans les pieds,…), n’a pu s’empêcher de faire son intéressant en l’espace de 5 minutes inversant alors les rapports de force.
Mais c’est justement à ce moment précis que l’équipe a su se remotiver et persévérer pour remonter au score sans énervement prouvant que cette année un état d’esprit plus conquérant est apparu.
De plus les différents changements ont été judicieux en permettant de donner un nouveau souffle au milieu de terrain et en offrant à Richard la possibilité de se refaire une image de marque injustement ternie par des médisants sans scrupule et jaloux de son immense talent.
Remerciements collectifs à Jean victime aujourd’hui de notre effectif pléthorique et hué envers ceux qui ont eu trop peur des représailles adverses pour entonner l’hymne de la victoire.