AS 116-17
AS 116-17

Basport - AS 116-17
0 - 3


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90
95

  Fiche technique    
















Buteurs 
Loïc Mekboub, passe de Romain Spinardi (2')
Frédéric Desvaux (34')
Frédéric Desvaux, passe de Fernando Hernandez (90')

Remplacements 
David Hernandez par David Verdier (55')
Richard Moulié par Frédéric Taupin (62')
Romain Spinardi par Alexandre Tessier (73')

CartonsCarton jaune 2 adverses

Arbitreofficiel (bon)

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
0-1 Débordement côté gauche de Romain qui en bout de course centre au deuxième poteau pour Loïc qui reprend de la tête et marque dans un angle très fermé (2')
Buteur : Loïc Mekboub
Passeur : Romain Spinardi
0-2 Récupération de Frédéric au milieu de terrain qui après avoir effacé un joueur tire lourdement des 23m une balle que le gardien ne peut que dévier dans ses filets (34')
Buteur : Frédéric Desvaux
0-3 Contre mené rapidement par Fernando qui ouvre pour Frédéric D. qui s’échappe côté droit pour repiquer vers le gardien et le fusiller à bout portant (90')
Buteur : Frédéric Desvaux
Passeur : Fernando Hernandez

  Rubrique hors-jeu  
Dans un cadre charmant sur les bords de Seine et sous un joli soleil d’automne, nous avons enfin réussi à développer un jeu digne de ce nom, et le résultat fut d’ailleurs à la hauteur de notre domination et même en deçà.
Face à un adversaire tout de même assez limité et encore moins agressif que nous (!!!), nous sommes parvenus à bien faire circuler la balle et à prendre souvent en défaut la défense adverse par de nombreux débordements latéraux de nos attaquants et milieux de terrain.
C’est véritablement un match étalon qui espérons-le nous permettra de véritablement commencer le championnat et de poursuivre notre rêve d’épopée en coupe.
A noter que les transversales ont tremblé cet après-midi puisqu’un adversaire à tiré dessus ainsi que Loïc suite à un puissant coup-franc dès 23m, et qu’un but fut a été refusé très mesquinement par l’arbitre à Frédéric D. dans les arrêts de jeu.