AS 116-17
AS 116-17

AS 116-17 - France Océan Indien
3 - 1


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
 
 
















Buteurs 
Frédéric Desvaux, passe de Richard Moulié (35')
Olivier Martins, passe de Frédéric Desvaux (65')
Frédéric Desvaux, passe de Benoît Gateau (76')

Remplacements 
Edouard Garnier par David Verdier (50')
Richard Moulié par Olivier Martins (52')
Mathieu Stérin par Raphaël Porier (57')

ArbitreOfficiel (chieur)

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
0-1 Débordement adverse côté gauche qui laisse la défense sur place et qui permet à un attaquant de gagner son duel avec Cyril. (25')
1-1 Tir d'angle tiré par Richard que reprend victorieusement Frédéric d’une tête croisée et piquée imparable. (35')
Buteur : Frédéric Desvaux
Passeur : Richard Moulié
2-1 Débordement côté droit de Frédéric qui grille son défenseur et qui arrive à centrer en retrait dans la surface de réparation pour Olivier idéalement placé qui trompe le gardien d’une reprise instantanée du pied droit. (65')
Buteur : Olivier Martins
Passeur : Frédéric Desvaux
3-1 Débordement côté gauche de Benoît qui malgré les charges de son vis-à-vis parvient dans la surface de réparation à centrer en retrait au deuxième poteau pour Frédéric qui marque du plat du pied droit. (76')
Buteur : Frédéric Desvaux
Passeur : Benoît Gateau

  Rubrique hors-jeu  
Face au dernier du championnat nous avons effectué un match d’une assez moyenne prestation.
Bien que nos adversaires aient commencé la rencontre en infériorité numérique nous avons été incapables d’en profiter essentiellement à cause de la maladresse de tous les attaquants et milieux, Maladresse qui s’est avérée perdurer pratiquement tout le match et pour cette fois je ne dénoncerai personne tellement la liste serait longue, mais justifiée.
Les rentrées de nos remplaçants mêlées à une meilleure condition physique nous ont permis de débloquer une situation qui aurait pu être angoissante avec encore un peu plus de malchance.
Excellent match de Frédéric qui au poste d’ailier a réussi comme dans sa jeunesse à mystifier la défense adverse grâce à sa vitesse de pointe, mais ce point fort a fait que l’on a eu comme d’habitude trop tendance à jouer de ce côté-ci.