AS 116-17
AS 116-17

Immortels Bir Hakeim - AS 116-17
1 - 3


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90
95

  Fiche technique    
















Buteurs 
Yann Mekboub, passe de Loïc Mekboub (57')
Frédéric Desvaux, passe de Loïc Mekboub (69')
Loïc Mekboub, passe de Guillaume Stérin (92')

Remplacements 
David Verdier par Yann Mekboub (55')

Arbitreadversaire (bon)

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 Marquage approximatif de Cyril V. qui ne peut revenir sur son joueur partant battre Cyril T. d’un tir croisé à ras de terre (9')
1-1 Centre de la droite pour Loïc qui prolonge pour Yann au second poteau dont la frappe complétement écrasé permet de réaliser un double petit pont sur un défenseur et le goal pour finalement franchir tout doucement la ligne de but (57')
Buteur : Yann Mekboub
Passeur : Loïc Mekboub
1-2 Corner tendu tiré par Loïc au second poteau et repris par Fred D. qui marque d’une magnifique tête bien appuyée (69')
Buteur : Frédéric Desvaux
Passeur : Loïc Mekboub
1-3 Contre-attaque rapidement menée, Guillaume parvient d’une superbe transversale à envoyer Loïc partir au but et marquer d’un tir du gauche à ras de terre (92')
Buteur : Loïc Mekboub
Passeur : Guillaume Stérin

  Rubrique hors-jeu  
Sur un terrain détrempé nous sommes parvenus à battre les leaders du groupe qui pourtant ne nous ont absolument pas paru être des foudres de guerre.
La première période fut d’une piètre qualité de notre part essentiellement à cause d’une défense bien trop attentiste et déconcentrée mis à part Patrick toujours fidèle à sa réputation de p’tite salope.
A noter que le retour de David V. fut des plus difficiles. Sa concentration et son état de forme laissant fortement à désirer, il s’attira les foudres de toute l’équipe ou presque avec il est vrai un peu trop de véhémence.
Mais les différentes engueulades liées à notre affligeante prestation nous auront au moins permis de repartir en seconde période sur des bases plus saines et notre supériorité physique ajoutée encore une fois à l’arrivée décisive de Yann dit « Zorro de l’est parisien » en cours de match a réussi à faire basculer le match.
Chiffre du jour 2 comme le nombre de poteaux adverses qui auraient pu nous mettre KO mais leur maladresse joua pour cette fois en notre faveur, et 2 comme le nombre de passes en retrait magnifiquement improvisées de Cyril V. (avec la talonnade en prime) et Fréd. D. offrant à chaque fois un duel loupé avec Cyril T. pour les attaquants adverses.