AS 116-17
AS 116-17

AS 116-17 - Saintois Sarcelles
4 - 1


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
 
 
















Buteurs 
Mathieu Stérin, passe de Benoît Gateau (11')
Frédéric Desvaux (18')
Fernando Hernandez, passe de Olivier Martins (58')
Olivier Martins, passe de Alexis Mahieu (75')

Remplacements 
Guillaume Stérin par Olivier Martins (45')
David Verdier par Alexandre Tessier (80')

CartonsCarton jaune Frédéric Desvaux (jeu dur mais distribué après réclamation adverse)

ArbitreOfficiel

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 Au milieu du terrain Benoît se démène et ouvre d’une passe croisée au milieu du terrain pour Mathieu qui part à la limite du hors-jeu et qui marque d’un tir croisé du droit. (11')
Buteur : Mathieu Stérin
Passeur : Benoît Gateau
2-0 Attaque avortée, mais mal renvoyée par la défense adverse ce qui profite à Frédéric qui trompe d’un magnifique lobe le gardien avancé dans un angle peu évident. (18')
Buteur : Frédéric Desvaux
3-0 Débordement côté droit d’Olivier qui centre au second poteau pour Fernando qui marque dans les 6m d’un plat du pied gauche. (58')
Buteur : Fernando Hernandez
Passeur : Olivier Martins
3-1 Ouverture adverse sur l’aile droite, l’ailier passe Jean et marque d’un tir croisé à l’intérieur de la surface. (68')
4-1 Coup-franc tiré par Alexis qui ouvre sur Benoît à l’entrée des 18m qui «laisse» passer pour Olivier qui trompe le gardien d’un tir croisé du droit. (75')
Buteur : Olivier Martins
Passeur : Alexis Mahieu

  Rubrique hors-jeu  
Nos adversaires nous ont paru beaucoup moins impressionnant qu’au match aller ce qui montre l’étendu de notre progression et le fait qu’ils se permettent de nous charrier nous a bien motivés pour les remettre à leur place.
Les nombreux remaniements n’ont pas affecté l’équipe qui reste toujours soudée et compétitive.
Le score aurait pu être encore plus large tellement nous avons vendangé d’actions même si nos hôtes ont touché un poteau.
L’arbitre aurait même pu nous faciliter la tâche s’il avait expulsé le gardien sorti arrêter un ballon en dehors de sa surface avec les mains.
En plus nos adversaires ont été assez mauvais joueurs n’ayant peut-être pas admis notre progression, ils n’ont pas cessé de contester les décisions arbitrales et de tricher avec leur juge de touche, véritable chef de gare.