AS 116-17
AS 116-17

AS 116-17 - Follainville Dennemont
5 - 3


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    

















  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 Corner de Grégory tiré tendu au second pour David H. dont la tête piquée fait mouche (4')
Buteur : David Hernandez
Passeur : Grégory Boccara
1-1 Débordement côté gauche adverse, centre au second poteau , Cyril V. est trop court et son attaquant place une tête lobée qui prend à contre-pied Aurélien (12')
1-2 Alexis perd le ballon au milieu qui est de suite donné à l’attaquant qui fusille Aurélien à l’ntrée de la surface après avoir semé Cyril V. (24')
1-3 Passe plein axe de Yann récupérée aux abords de la surface par un attaquant qui tire et marque (42')
2-3 Centre de Fernando après de point de penalty repris de volée par David H. qui loge la balle sous la barre (46')
Buteur : David Hernandez
Passeur : Fernando Hernandez
3-3 Corner de Fernando tiré au second poteau et David H. marque à nouveau d’une belle tête rageuse (69')
Buteur : David Hernandez
Passeur : Fernando Hernandez
4-3 Passe de ??? pour Fernando qui part gagner son duel avec le gardien (72')
Buteur : Fernando Hernandez
5-3 Ouverture en profondeur de Fernando pour Stéphane qui part à droite pour tirer et marquer du gauche (83')
Buteur : Stéphane Casimir
Passeur : Fernando Hernandez

  Rubrique hors-jeu  
Match bien entamé et rapidement récompensé par le déjà classique de la tête du H au second poteau. Ensuite relachement progressif et grosses bévues défensives(Yann, Cyril V. et Alexis) qui permettent aux adversaires de renaitre avec en plus d’énormes occasions loupées de notre part. Frédéric, arbitre de touche pour l’occasion, persuadé de notre supériorité, nous a promis la victoire à la mi-temps et la prophéties s’accomplit…
Notre retour en grâce fut aussi pour une grande partie le fruit des rentrées conjuguées de Matthieu, Alexandre et Fernando. Alexis remplaçant Aurélien à la mi-temps n’eut du coup presque rien à faire et c’est toute l’équipe qui alla de l’avant face à des adversaires médusés qui ne parvinrent à aucun moment à se révolter.
Est-ce dans un tel scenario que se forge l’âme des équipes ? en tout cas c’est 4 points et pouet-pouet.