AS 116-17
AS 116-17

AS 116-17 - Longchamps FC
2 - 4


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
 
 
















Buteurs 
Fernando Hernandez, passe de David Hernandez (15')
Frédéric Desvaux (83')

Remplacements 
François Duteil par Loïc Mekboub (60')
Richard Moulié par Carletto Falbaire (70')

CartonsCarton rouge pour deuxième jaune Fernando Hernandez (charge inutile & altercation anodine)

ArbitreOfficiel (correct)

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 David H. déborde côté droit et centre pour Fernando dont la reprise instantanée vrillée du gauche parvient à lober le gardien. (15')
Buteur : Fernando Hernandez
Passeur : David Hernandez
1-1 Duel du fameux n°11 adverse avec Julien, l’attaquant le passe puis contourne la surface et marque dans un angle impossible malgré le retour de Patrick. (20')
1-2 Ouverture adverse plein axe, David V. passe en retrait de la tête à Alexis sorti à sa rencontre et pris à contre pied ce qui permet au ballon de rentrer tout doucement dans le but. (30')
1-3 Le n°11 adverse slalome entre 3 défenseurs et son tir au ras du poteau droit trompe Alexis anticipant le centre. (55')
1-4 Sous l’insistance de Fréd D. et de Cyril V., le dégagement dans l’axe d’Alexis est récupéré par un attaquant dont le tir prend Alexis à contre-pied dans son replacement. (65')
2-4 Débordement côté gauche de Loïc qui décale Patrick parti aux avants postes qui butte sur le goal mais le ballon revient dans les pieds de Fréd D. qui se jette pour marquer dans le but vide. (83')
Buteur : Frédéric Desvaux

  Rubrique hors-jeu  
Aujourd’hui nous n’avons pas trouvé la recette afin de nous extirper du bas du classement et il faudra encore attendre pour goûter aux joies de la victoire.
La frappe adverse sur la barre dès les 5 premières minutes nous a tout de suite mis dans le contexte et c’est contre le cours du jeu que nous ouvrons la marque.
Le problème réside dans le fait que nous n’avons pas eu le temps de les faire douter, entre la farandole d’occasions qu’on leur donne et l’expulsion de Fernando, nous n’avions plus trop notre destin entre les mains malgré de belles réactions notamment durant les 20 dernières minutes où Carl fit son show provoquant côté droit coup-franc sur coup-franc.
Il faut préciser que le célèbre n°11 adverse Baggio était sorti préalablement et qu’il tenait finalement toute cette équipe à bout de bras.
Le combat pour le maintien se poursuit donc, mais il va falloir mettre la main à la pâte afin de s’en sortir et pour cela à l’entraînement comme en match il faudra être au four et au moulin jusqu’à la dernière journée.
A noter tout de même après 1 an d’absence le retour probant de Loïc dans l’équipe qui va permettre à l’équipe d’obtenir une meilleure assise offensive à défaut de la défensive.
Fait du match : notre sponsor n’a pas supporté cette énième contre-performance et tous ses millions investis pour une bande de pieds carrés.