AS 116-17
AS 116-17

AS 116-17 - Immortels Bir Hakeim
1 - 1


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
















Buteurs 
Frédéric Desvaux, passe de Matthieu Desechalliers (21')

Remplacements 
David Verdier par Mathieu Coutable (45')

Arbitremoyen

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 Cafouillage dans la surface adverse, Matthieu parvient finalement à mettre en retrait au niveau du point de penalty pour Frédéric dont le tir croisé trompe le gardien (21')
Buteur : Frédéric Desvaux
Passeur : Matthieu Desechalliers
1-1 Tir adverse des 25m sur le côté droit qui se loge dans la lucarne de Richard légèrement trop avancé (26')

  Rubrique hors-jeu  
Que dire après cette rencontre ? Il y a indéniablement du mieux par rapport au match joué contre l’EDHEC(plus d’envie et de combativité) mais l’adversaire était tellement faible que seul la déception prédomine au final. Face à une équipe qui n’a pas d’entraînement, nous avons copieusement dominé la première mi-temps, nous créant de nombreuses occasions par l’intermédiaire notamment de Matthieu et Grégory qui tirèrent sur les poteaux et l’égalisation adverse fait encore une fois partie des buts de l’au-delà. La seconde mi-temps fut bien moins maîtrisée, relâchement total au niveau du marquage et manque de mobilité flagrant dans la création du jeu ont engendré des situations chaudes que seules la maladresse adverse et Richard(3 tirs adverses au total) ont pu nous sauver d’un désastre. Progressivement nous sommes revenus dans le match, pour finir par camper dans leur moitié de terrain, mais physiquement le dernier coup de rein manquait de peps et la lucidité doublée d’un manque de confiance ne nous permettait pas de l’emporter malgré les grosses occasions de Stéphane (barre), Damien et Jérôme dans les arrêts de jeu.
Ensuite la gestion des remplaçants avec David V., pouvant aisément revenir sur le terrain en 2ème période à la vue de l’état de fraîcheur des ¾ des joueurs, a été bâclée, comme notre prestation...
On se retrouve comme il y a un an à gérer une fin de saison sans passion et sans ambition, avec un effectif des plus juste, avec des joueurs faisant leur possible mais pas plus et c’est bien peu.
Finalement, il ne faudrait pas le dire ni même le penser, mais vivement la saison prochaine afin de recommencer un cycle sur de meilleures bases.