AS 116-17
AS 116-17

Paris Antille - AS 116-17
1 - 2


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
 
 
















Buteurs 
Richard Moulié (21')
Frédéric Desvaux (74', sur pénalty)

Remplacements 
David Verdier par Matthieu Desechalliers (45')
Grégory Boccara par Frédéric Desvaux (50')
Stéphane Casimir par Damien Tracou (55')

Arbitrebon

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 Sur le coup d’envoi, nos adversaires lance une balle plein axe que Julien contrôle mal et passe en retrait à Aurélien qui se troue totalement et le ballon s’en va tranquillement rouler aux fonds des buts (1')
1-1 Récupération d’Alexis au milieu qui décale Mathieu côté gauche qui lance le long de la ligne de touche Stéphane dont l’excellent centre devant les 6m repris par Benoît est dévié par le gardien mais taclé victorieusement par Richard (21')
Buteur : Richard Moulié
1-2 Benoît est bousculé légèrement par un défenseur dans la surface; Frédéric transforme le penalty en le tirant à contre-pied (74')
Buteur : Frédéric Desvaux

  Rubrique hors-jeu  
Victoire probante et méritée, nos adversaires du jour évoluant pourtant en DH n’ont strictement rien montré du match et il a fallu leur donner un très sérieux coup de main afin qu’ils marquent après 7 secondes de jeu ! ! !
Encore une séquence de jeu mythique à cataloguer avec les autres Arconada et buts encaissés en se faisant lober par une touche…
Mais cette péripétie ne nous a pas le moins du monde anéanti, et nous avons montré de suite un visage assez conquérant qui perdura toute la partie. En fait nous avons cru à la victoire très rapidement car nous étions plus agressifs et mieux organisés, et qu’en face il n’arrêtaient pas de s’engueuler.
Concernant l’absence des Espagnols cela devait se traduire par un désastre mais il n’en fut rien, nos attaquants de poches ont pris le relais en attaque même s’ils étaient tout de même moins percutants.
Premier match de Damien qui nous a beaucoup apporté en se créant notamment une jolie occasion suite à un une-deux avec Benoît se terminant par une reprise de demi-volée du gauche croisée qui passa à 20 cm du poteau.