AS 116-17
AS 116-17

Guernoise AS - AS 116-17
2 - 3


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
















Buteurs 
Frédéric Desvaux, passe de Fernando Hernandez (14')
David Hernandez, passe de Fernando Hernandez (23')
David Hernandez, passe de Fernando Hernandez (69')

Remplacements 
Stéphane Casimir par David Verdier (70')
Mathieu Coutable par Alexandre Tessier (75')

CartonsCarton jaune Aurélien Chambraudet (insultes multiples)
Carton jaune Grégory Boccara (fautes)
Carton jaune Yann Mekboub (anti-jeu)
Carton jaune 2 adverses

Arbitreaigri et provocateur

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
0-1 Ouverture de Yann pour Matthieu qui file côté droit , David H. laisse passer le centre pour Fernando qui remise en arrière pour Frédéric dont la frappe un peu écrasée ne laisse malgré tout aucune chance au gardien tant il était masqué (14')
Buteur : Frédéric Desvaux
Passeur : Fernando Hernandez
0-2 Corner de Fernando tiré au second poteau pour David H. qui smashe joliment le ballon au fond des buts (23')
Buteur : David Hernandez
Passeur : Fernando Hernandez
1-2 Coup-franc imaginaire à 20m de nos buts, le tir contourne bien le mur positionné par Christian et Romain de la touche et trompe Aurélien (42')
2-2 Sur le seul tir adverse de la partie qu’Aurélien dévie sur le côté, Alexis protège le ballon afin qu’Aurélien s’en saisisse et puis badaboum, coup de sifflet et penalty transformé à contre-pied (46')
2-3 Bis repetita, corner de Fernando tiré au second poteau, David H. saute plus haut que tout le monde et marque à nouveau d’une belle tête smashée (69')
Buteur : David Hernandez
Passeur : Fernando Hernandez

  Rubrique hors-jeu  
Match remporté très logiquement même si nous sommes parvenus à nous faire peur. Il est vrai que l’arbitre à bien aidé nos adversaires à revenir dans le match en leur accordant coup-francs et penalty sans raison aucune. Mais il ne faut pas oublié aussi qu’en première mi-temps une multitude d’occasions s’offrirent à nous. Il aurait été alors de bon aloi de les enterrer définitivement afin de jouer de manière plus relâcher et de donner la possibilité aux remplaçants de participer un peu plus à ce match, mais probablement par nonchalance ainsi que par un manque de lucidité du à un physique assez aléatoire nous ne sommes pas parvenus à faire participer tout le monde à la fête.
Fait du match : le pétage de neurones d’Aurélien qui, en seconde période, n’arrêta pas d’insulter arbitre et adversaires totalement gratuitement et bêtement.
Malgré ces quelques critiques, il faut admettre que des progrès sont perceptibles au niveau du comportement de l’équipe mêm esi nous ne développons pas un jeu léché, mais nous aurions perdu ce match l’an passé comme nous l’avions perdu 4-1 il y a deux ans contre cette même équipe.