AS 116-17
AS 116-17

AS 116-17 - Bann'zanmi
1 - 0


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
 
















Buteurs 
Guilhem Cuchet, passe de Julien Latrubesse (64')

Remplacements 
Mathieu Tallard par Mathias Palhec (35')
Alexis Mahieu par Franck Marsal (45')
Hugo Glaszmann par Arnaud Cabrol (45')
Julien Latrubesse par Mathieu Tallard (66')
Cédric Pagès par Alexis Mahieu (70')
Sébastien Rybka par Hugo Glaszmann (78')
Arnaud Cabrol par Cédric Pagès (82')

CartonsCarton jaune Julien Latrubesse (faute)
Carton jaune Cédric Pagès (charge)

ArbitreOfficiel (correct)

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 remontée de balle côté gauche par Franck qui trouve Julien L. au milieu qui parvient à lancer en profondeur dans le dos de la défense pratiquement plein axe Guilhem qui avait dézoné et qui remporte son duel face au gardien en frappant en plein milieu (64')
Buteur : Guilhem Cuchet
Passeur : Julien Latrubesse

  Rubrique hors-jeu  
Rubrique Hors-Jeu :
Victoire méritée mais difficile à obtenir face à un promu qui aura montré pas mal d’insuffisances et dont la lutte pour le maintien risque d’être compliquée.
La partie fut donc assez acharnée et décousue, nous avons eu pas mal d’occasions surtout par l’intermédiaire d’Ilyès mais notre manque d’adresse dans la finition ne nous a pas permis de nous mettre véritablement à l’abri et il aura fallu une intervention salvatrice main opposée de Yoyo en toute fin de match pour sauvegarder ce maigre mais précieux avantage.
Pourtant nos adversaires n’étaient pas vraiment dangereux malgré une charnière centrale newlook qui comptabilisait 3 sélections au total … mais leur jeu typiquement antillais cassait sans cesse le rythme.
Néanmoins le faible niveau de jeu produit n’est pas uniquement à mettre sur le dos de nos adversaires, un manque criant de sérénité et de confiance nous a crispés provoquant un nombre incalculable d’erreurs techniques nous empêchant de développer du jeu
Fait du match : 1èressélections pour Sébastien et Mathieu.
Merci à Fernando (coaching), Yanis (touche), Paul, Kevin et Manu d’être venus.


Résumé site (Mathieu T.)
Débrief tardif, mais débrief quand même, j'attendais de connaitre le score de nos adversaires en Ligue Europa hier soir pour contextualiser un peu la chose.

On peut qualifier le match de samedi dernier comme celui du rebond après l'accident de parcours de la semaine dernière: pas beau à voir (nos excuses aux nombreux supporters qui avaient fait le déplacement) mais on retient la victoire, le but de Guillou et le style Dandy-Chic/Chaussures-Choc de Yanis (qui s'est gentiment chargé de la touche).

Au départ un 4-3-3 classique mais qui se transforme vite en 4-2-3-1 (surement la pression du match du dimanche soir sur canal), voire même en 1-3-2-3-1 (cher a marcelo bielsa) avec Sébastien qui décroche beaucoup pour éviter de se faire prendre par la vitesse de leurs attaquants sur les longs ballons de contre.
A ce propos, coup de chapeau à la charnière centrale qui a fait un gros match; et comme dirait Daniel Riolo (apotre de l'After) c'est en général pas bon signe...
pas grand-chose à se mettre sous la dent, si ce n'est les bouts de kebab du déjeuner qui sont restés coincés dans les chico.

Face à nous une équipe physique sur le papier mais finalement pas méchante dans les contacts et plutôt Fair play en général (a part l'arbitre de touche a légère tendance chef de gare). Une tactique assez simple de kick&rush avec beaucoup de déchet technique mais qui, faute de réussir a poser notre jeu, fonctionne pas trop mal et nous met en difficulté sur 2 décalages de leur petit (façon de parler) numéro 10.

on rentre aux vestiaires à la mi-temps avec un 0-0 qui aurait pu basculer d'un côté ou de l'autre.
bref il y a la place mais tout reste a faire. on voit bien qu'en arrivant à enchainer 3 passes sur un coté on peut facilement se créer des occaz et c'est ce qui finit par se produire autour de la 60eme quand Julien trouve Guillou dans la profondeur qui crucifie le portier adverse d'un ballon à mi-hauteur qui termine sa course dans le petit filet gauche. les MTP et SOUTH WINNERS peuvent enfin laisser éclater leur joie.

Le coach prend alors ses responsabilités en densifiant son entrejeu, un certain Carlo aurait peut-être du s'en inspirer d'ailleurs...

On termine le match comme on l'a commencé, poussif et pas a l'abri d'une erreur qui pourrait nous couter cher; c'est ce qui a bien failli nous arriver dans les derniers instants de la rencontre sans une parade nuptiale (i.e: à la fois efficace et spectaculaire) de yoyo qui nous sauve 2 points d'une claquette main opposée de toute beauté.

Un point positif: on a concédé peu de coups de pieds arrêtés qui auraient pu être dangereux vu les gabarits en face.
Point négatif: état d'esprit pas assez gagneur et jeu de passes proche du néant

Troisième mi-temps remportée elle avec BRIO: 4 au bar, 3 en salle, 3 en terrasse avec Paulo qui distille quelques caviars (ou assiettes de frites au choix).

Seule la victoire compte mais il faudra faire fructifier ca sur le terrain de lESJS dès demain pour se replacer dans la course à l’Europe avant la trêve internationale.

Je laisse la parole à Pierre et Habib en plateau pour une analyse surement bien plus "statistique".
A très bientôt sur nos antennes.

  Commentaires  
HaHaHa le 23/01/2018 à 18:44
 10 joueurs dans le champs ? !!!