AS 116-17
AS 116-17

C.A.N. Mines A - AS 116-17
5 - 1


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
 
















Buteurs 
Julien Latrubesse, passe de Romain Ivara (80')

Remplacements 
Romain Ivara par Franck Marsal (12')
Kevin Cosperec par Mathieu Tallard (28')
Cyril Gros par Julien Suzanne (43')
Guilhem Cuchet par Kevin Cosperec (70')
Hugo Glaszmann par Romain Ivara (75')

CartonsCarton jaune Cyril Gros (faute)
Carton jaune Sébastien Rybka (faute)
Carton jaune 1 adverse

ArbitreOfficiel (bon)
Buteurs 
Julien Latrubesse, passe de Romain Ivara (80')

Remplacements 
Romain Ivara par Franck Marsal (12')
Kevin Cosperec par Mathieu Tallard (28')
Cyril Gros par Julien Suzanne (43')
Guilhem Cuchet par Kevin Cosperec (70')
Hugo Glaszmann par Romain Ivara (75')

CartonsCarton jaune Cyril Gros (faute)
Carton jaune Sébastien Rybka (faute)
Carton jaune 1 adverse

ArbitreOfficiel (bon)

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 Longue ouverture adverse, mésentente Matthiue G. et Sébastien, le ballon revient parfaitement dans la course de l’attaquant qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (10')
2-0 Corner adverse, personne ne le dégage et un adversaire dans les 6m n’a plus qu’à marquer tranquillement (57')
3-0 Contre adverse, l’attaquant contourne Matthieu G. et marque (65')
4-0 Contre adverse et but (69')
5-0 Contre adverse, bien décalé sur la droite l’attaquant trompe Matthieu G. d’une frappe à ras de terre (72')
5-1 Débordement côté droit de Romain dont le centre parvient à Julien L. dont le tir prend le gardien à contre-pied (80')
Buteur : Julien Latrubesse
Passeur : Romain Ivara

  Rubrique hors-jeu  
Rubrique Hors-Jeu :
Lourde défaite et surtout gros trou en seconde période qui nous a fait perdre le fil du match.
Pourtant la rencontre était équilibrée en 1ère période malgré le but casquette encaissé, l’excellent 8 adverse ne parvenait pas trop à faire la différence et quelques occasions par Augustin et Matthieu T. auraient pu nous faire revenir au score.
On reprit la seconde mi-temps avec un 3-5-2 qui porta ses fruits mais le second but casquette nous fit totalement perdre le cours du match. Quinze minutes en enfer où le marquage devenait approximatif, où les efforts fournis étaient intermittents et où surtout de l’exaspération
On eu tout de même un sursaut d’orgueil en fin de match avec en plus du but de Julien L. quelques occasions mais le score aurait aussi pu être encore plus large tellement nos adversaires avaient de faciliter à jouer en contre.
Même si la défaite contre une très bonne équipe n’a pas trop de conséquence c’est l’abandon de nombreux joueurs durant la rencontre qui pose souci. Demander des hors-jeu alors que le gars part de son camp, vouloir faire la différence tout seul, avoir la tête dans les chaussettes, reprocher ses partenaires,
Seul point positif de la journée, on a joué les 4 meilleures équipes du championnat, toutes
Match crucial la semaine prochaine contre Sainte Geneviève et là pas question de baisser les bras si facilement.
Merci à Alexis (coaching et touche), Mathias (touche), Manu et Bébert d'être venus.
Rubrique Hors-Jeu (Alexis) :

De retour sur le terrain de nos exploits mouminouesques avec Manu, Mathias et Bébert venus voir ce fameux renouveau de l’AS dont tout Paris parle.
Arrivées habituelles au compte-gouttes des joueurs mais cette fois ci les derniers arrivés avec plus de 30 minutes de retard feront banquette.
En l’absence du coach parti au village vacance du Fucking Blue Boy de Mykonos, Alexis ne change pas l’organisation habituelle de l’équipe et nous voilà entrés dans cette partie.

Rencontre assez équilibrée avec des adversaires jouant assez bas et procédant par contres avec notamment le virevoltant n°8 qui malgré les marquages alternatifs de Gus et Cyril parvenaient à bien casser les lignes.
Néanmoins c’est une première grosse maladresse de notre part qui orienta le cours du match avec à la 10’ sur une trop longue ouverture adverse une mésentente entre Sébastien et Matthieu qui sorti de ses buts voit le ballon lui rebondir sur le pied et le mettre parfaitement dans la course de l’attaquant qui n’a plus eu qu’à le pousser dans le but vide.
Malgré cela pas de démobilisation et avons continué à jouer notre jeu même si nous ne parvenions pas vraiment à nous montrer dangereux.
Tel Cendrillon Romain se retrouve plus qu’avec une seule chaussure et doit quitter ses partenaires et Mathias isolé avec son drapeau de touche envoie des consignes de remplacement.
Augustin se retrouve en bonne position pour égaliser puis Matthieu T. rentré en cours de jeu se retrouve à 2 doigts de pieds de faire une offrande à nouveau à Gus mais un défenseur intervient in extremis.

Mi-temps, quelques mouvements d’exaspération commencent à se faire entendre, Julien L. pousse une gueulante, on se remobilise et reprise de la seconde période avec un 3-5-2.

Sur la lancée de la 1ère période, le jeu est équilibré mais sur un corner adverse à la 57’ nouvelle offrande de notre part, le ballon rebondit au milieu des 6m sans qu’inexplicablement personne n’intervienne et un adversaire pousse tranquillement le ballon dans le but.
Les annonces des prochains départs de Manu Arnaud et Francky étaient elles prémonitoires de l’abandon collectif qui allait suivre ? En tout cas difficile de comprendre cette absence de réaction et surtout cet abandon collectif.
Peut être que la proximité d’Aquaboulevard cumulé avec la première chaleur printanière donnait des envies de plongeon et c’est bien ce qui s’est passé puisque nous sommes restés 15 minutes la tête sous l’eau incapables de remonter à la surface.
En bref et dans le désordre en quoi consiste toucher le fond : Ne pas suivre son vis-à-vis et demander des hors-jeu alors que le gars part de son camp, vouloir faire la différence tout seul, avoir la tête dans les chaussettes, ne plus consentir à faire des efforts de replacement, faire la toupie avec le ballon puis bien entendu le perdre, reprocher tout et n’importe quoi à ses partenaires, … bref ça faisait longtemps que nous n’étions pas tombé dans ces travers.
Rien y fait on enfile donc les buts comme les perles sur des contres adverses laissant la défense et Matthieu G. totalement démunis.
A 10 minutes de la fin le pack de binouzes est terminé par le kop sudiste de l’AS, Julien L. voit rouge et se venge d’une frappe de près suite à un débordement puis centre de Romain.
L’honneur est sauf et il y eut encore une occasion pour Matthieu T. et Julien L. mais la remontada de l’EDHEC n’arrive qu’une fois dans une vie d’un footballeur.
Au final le score aurait pu être encore plus lourd car des espaces béants étaient toujours laissés aux attaquants adverses qui n’ont heureusement pas su en profiter.

Ça vous dit de faire mieux dans le jeu et l’état d’esprit la semaine prochaine ?

Pour ceux qui ne faisaient pas la gueule, Brio avec distribution des fameuses notations Glaszmaniennes s’échelonnant de 2 à 5 sur 10 … fallait pas s’attendre à mieux effectivement.

  Commentaires  
kevin le 11/04/2018 à 10:36
 sur ce but qui ne sert malheureusement à rien c'est moi qui centre pour Ju L.