AS 116-17
AS 116-17

Amicale antillaise du 93 - AS 116-17
1 - 1


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
 
















Buteurs 
Mathieu Tallard, passe de Vincent Ray (86')

Remplacements 
Yanis El Omari par Sofiane Salhi (26')
Mathieu Tallard par Romain Munoz (37')
Kevin Cosperec par Hugo Glaszmann (46')
Aurélien Massiot par Mathieu Tallard (70')
Hugo Glaszmann par Kevin Cosperec (76')
Vincent Ray par Aurélien Massiot (87')

CartonsCarton jaune Kevin Cosperec (contestation)
Carton jaune 1 adverse

ArbitreOfficiel (bon)
Buteurs 
Mathieu Tallard, passe de Vincent Ray (86')

Remplacements 
Yanis El Omari par Sofiane Salhi (26')
Mathieu Tallard par Romain Munoz (37')
Kevin Cosperec par Hugo Glaszmann (46')
Aurélien Massiot par Mathieu Tallard (70')
Hugo Glaszmann par Kevin Cosperec (76')
Vincent Ray par Aurélien Massiot (87')

CartonsCarton jaune Kevin Cosperec (contestation)
Carton jaune 1 adverse

ArbitreOfficiel (bon)

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 Contre adverse, Romain décale involontairement côté droit pour une attaquant dont le centre tir croisé trouve au second poteau un partenaire qui marque d’un tacle glissé (68')
1-1 Sofiane décale bien côté gauche Vincent qui déborde et dont le centre parvient au second poteau à Mathieu T. qui aux 8m reprend directement du plat du pied ne laissant aucune chance au gardien sorti à sa rencontre (86')
Buteur : Mathieu Tallard
Passeur : Vincent Ray

  Rubrique hors-jeu  
Rubrique Hors-Jeu :
Avec une équipe assez expérimentale ce déplacement chez le dauphin des Réunionnais ne s’annonçait pas sous les meilleurs hospices. Et malgré le beau soleil cela se vérifia assez rapidement puisque nous n’avons jamais vraiment su prendre la mesure de ce match.
La 1ère mi-temps fut complexe, notamment avec les blessures de Mathieu T. (côtes cassées) et de Yanis qui fit redescendre Paul en stoppeur et Thib en récupérateur. Néanmoins tout en subissant nous n’avons pas trop concédé d’occasions.
La mi-temps arriva à point pour recadrer l’équipe mais le pétage de plomb de Paul ne nous rendit pas la sérénité nécessaire.
La seconde période se poursuivit sur le même schéma qu’en première avec une domination adverse mais plutôt stérile jusqu’au but encaissé.
Et après une énorme occasion adverse pour faire un break définitif, Augustin décida de jouer le tout pour le tout en remplaçant un défenseur par un offensif ce qui nous réussit un peu miraculeusement. La partie se termina sur une dernière frayeur avec un centre adverse dégagé sur sa barre par Alexis qui engendra un cafouillage dans les 6m mais heureusement sans conséquence.
Fait du match : La rentrée de Sofiane compliquée après plus d’1 an sans jouer mais qui s’est bien remis par la suite.
Merci à Gus (coaching et touche) d’être venu.
?
Résumé officieux (de Kevin)
Sans armes, ni haine, ni violence...l'histoire du casse du siècle, enfin au moins celui de la semaine.
Comme dans tout bon braquo, le plus compliqué est de monter une équipe solide, digne de confiance.
En charge de cette tâche ardue, l'ancien, le président, notre dernier rempart...le bien nommé Alexis !
Après avoir appelé tout Paris, et ses environs, une bande de 14 brigands est montée. RDV 15h30!
Pour éviter les soupçons, la bande arrive en ordre dispersé (même très dispersée). L'équipe est concentrée et prête pour le combat. El Professor "Gus" donne les dernières consignes...On vient, on braque, on s'arrache!! Lignes rapprochées, on aide les copains.
Le plan se déroule comme prévu, L'AS est dominé et n'a que très peu le ballon. Les adversaires usent de long ballons dans le dos de nos latéraux. Cependant l'AS cadre assez bien et Alexis n'a pratiquement rien à faire.
La bataille fait rage et deux joueurs en font les frais. Matt "le gominé" laisse une cote sur un plan à trois un peu viril tandis que Yannis "bip bip" El Omari se pète le tendon, rendant son pied encore plus chelou.
Rentrée de Romain et Sofiane, appelé de dernière minute, pour son expérience et sa connaissance du département....
L'As défend plutôt correctement, et chacun fait les efforts, par contre le ballon est mal utilisé avec des passe simples ratées.
Il n'en fallait pas plus au boss, Polo "les yeux bleus" dit le Carmargay pour remettre tout le monde à sa place et clairement craquer son pesli. Ca hurle, ça frappe le banc ça sort des truc "je m'en bas les couilles, non on est pas zen!!, non on est pas zen!!!on est des merdes!! Théo comprend que s'il veut revoir sa famille, mieux vaut pas qu'il déconne.
Suite à ce discours efficace, le match reprend...comme en première. Les adversaires accélèrent et mettent de plus en plus la pression, mais manquent d'efficacité. Malheureusement, sur une perte de balle d'un de nos joueurs (*nous l'appellerons le chinois afin de conserver son anonymat)'l'AS se fait punir. Blessé mais pas abattu, l'équipe repart à l'assaut et sur une ouverture de Sof, longtemps considéré comme le digne successeur de ZZ (mais en fait non), Vince fixe son défenseur et centre pour Thib et c'est finalement Matt, qui en bon guerrier, les cotes dans sa main droite vient fusiller le gardien. Beau coup tactique du "Professor". L'AS repasse à 4 derrière et protège son précieux butin. Tout le monde en voiture, et rdv à la planque.
Brio en terrasse, ca picole ça rigole, Yannis nous fait profiter de son savoir politique et médical (infection tout ça). On retrouve de veilles connaissances, enfin plutôt de jeunes connaissances...Nous apprenons également une très belle nouvelle mais je laisse à l'intéressé le soin de la partager!!
Bravo à tout le monde et à mercredi!!