AS 116-17
AS 116-17

Municipaux Louveciennes - AS 116-17
0 - 4


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90
95

  Fiche technique    
















Buteurs 
Ilyes Embarek, passe de Fabian Nafteux (12')
Sébastien Rybka, passe de Cédric Pagès (80')
Elias Farhoun, passe de Ilyes Embarek (87')
Paul-Etienne Fremaux, passe de Sébastien Rybka (90')

Remplacements 
Arthur Moreau par Sébastien Rybka (45')
Fabian Nafteux par Mathieu Tallard (45')
Ilyes Embarek par Elias Farhoun (65')
Julien Latrubesse par Ilyes Embarek (80')
Jean-Marie Desserre par Arthur Moreau (81')

CartonsCarton jaune Bastian Monnier (Faute)
Carton jaune Ilyes Embarek (Faute)
Carton jaune 2 adverses

ArbitreMoyen
Buteurs 
Ilyes Embarek, passe de Fabian Nafteux (12')
Sébastien Rybka, passe de Cédric Pagès (80')
Elias Farhoun, passe de Ilyes Embarek (87')
Paul-Etienne Fremaux, passe de Sébastien Rybka (90')

Remplacements 
Arthur Moreau par Sébastien Rybka (45')
Fabian Nafteux par Mathieu Tallard (45')
Ilyes Embarek par Elias Farhoun (65')
Julien Latrubesse par Ilyes Embarek (80')
Jean-Marie Desserre par Arthur Moreau (81')

CartonsCarton jaune Bastian Monnier (Faute)
Carton jaune Ilyes Embarek (Faute)
Carton jaune 2 adverses

ArbitreMoyen

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
0-1 12ème But pour l’AS. Centre de Fabian pour Ilyes. Première reprise. Le ballon rebondit sur le poteau mais Ilyes est le plus réactif. Nouvelle volée sous la barre. Sang froid. (12')
Buteur : Ilyes Embarek
Passeur : Fabian Nafteux
0-2 80ème But pour l’AS. Corner. But opportuniste de Seb suite à une déviation en aile de pigeon de Cédric. Génie ou hasard ? Il déclarera en ITV d’après match. « Si j’ai fait exprès ? Oui bien sûr, mes coéquipiers savent que je suis capable de ce genre de geste ». C’est bien ça le problème, on te connaît Cédric. Bénéfice du doute. (80')
Buteur : Sébastien Rybka
Passeur : Cédric Pagès
0-3 87ème But pour l’AS. Elias marque son premier but (officiellement validé) sous ses nouvelles couleurs. Mérité. (87')
Buteur : Elias Farhoun
Passeur : Ilyes Embarek
0-4 90ème But pour l’AS. P-E à la conclusion d’un centre de Seb. Pour les stats. Pichichi. (90')
Buteur : Paul-Etienne Fremaux
Passeur : Sébastien Rybka

  Rubrique hors-jeu  

Louveciennes – AS 116/17

La composition du groupe mit du temps avant d’être dévoilée. Des maux de tête pour le coach. Il vaut mieux être dans cette situation. Le choix du roi. Vendredi après-midi, la composition tombe. « Beaucoup de concurrence, va falloir être présent aux entrainements et être bon, les places vont être rares ». Les prochains entrainements s’annoncent rugueux. Protège-tibia.

14H07
Les élus arrivent. Joli stade bordé par un Aqueduc. Pittoresque.
Nando reçoit un appel. « Non non pas besoin. Non aucun accident sur la route, tout le monde est bien arrivé. Oui j’ai vérifié, PE a bien son test négatif. Merci, à ce soir Eliott ». On ne sait jamais.

14H58
L’heure des traditionnels discours du Capitaine Ju. Les gars, venez. « Bon les gars ... Ça fait 4 matchs qu’on a pas gagné ... Enfin peut-être 2 ou 3 ... Bon quoi qu’il en soit irabaziko du gaur aujourd’hui ... Ulertzen al nauzu ? ... On ne prend pas de helbururik jartzen et ondo gola ok ? ... Hegoak ebaki banizkio ... ». Émouvant. La forme compte plus que le fond dans ces moments là. Tradition.

15H00
Coup d’envoi.

6ème
Arthur, mains sur les hanches, demande à l’arbitre. « Monsieur il reste combien de temps s’il vous plaît ? ». Déjà ?

12ème
But pour l’AS. Centre de Fabian pour Ilyes. Première reprise. Le ballon rebondit sur le poteau mais Ilyes est le plus réactif. Nouvelle volée sous la barre. Sang froid.

15ème
Arthur a des crampes. Ah oui.

25ème
Fabian part en profondeur. Premier hors-jeu litigieux signalé par l’arbitre de touche côté Louveciennes. Hervé le prend personnellement. « Tu veux jouer à ça mon mignon ? ». Un match dans le match commence. L’arbitre comprend qu’il ne sera pas aidé par ses assistants. 137 hors-jeux signalés des deux côtés. Record.

MI-TEMPS

80ème
But pour l’AS. Corner. But opportuniste de Seb suite à une déviation en aile de pigeon de Cédric. Génie ou hasard ? Il déclarera en ITV d’après match. « Si j’ai fait exprès ? Oui bien sûr, mes coéquipiers savent que je suis capable de ce genre de geste ». C’est bien ça le problème, on te connaît Cédric. Bénéfice du doute.

82ème
Énième occasions vendangées par Lucas. Ses frappes semblent carencées. Nando lui tend une barre d’ovomaltine. Hypoglycémie.

84ème
Le match se tend un peu. Balayette du 10 adversaire sur Bastian. Un joueur de Louveciennes court vers son meneur de jeu. « Mec t’es fou ou quoi ? Paraîtrait que ce mec a défoncé à mains nues un cartel colombien à lui tout seul, tu veux mourir ? ». Le 10 va rapidement s’excuser. Retour au calme.

87ème
But pour l’AS. Elias marque son premier but (officiellement validé) sous ses nouvelles couleurs. Mérité.

90ème
But pour l’AS. P-E à la conclusion d’un centre d’Ilyes. Pour les stats. Pichichi.

Fin du match
4-0. Place au brio. Champion d’automne.

Repas de noël
Magnifique soirée. De la bonne humeur. Des tentatives de blagues. Des chansons. Des chansons basques. On ne comprend pas tout mais ils nous déposent leur cœur sur la table. On prend. Des cadeaux. Des cadeaux empoisonnés. Hervé lève parfois sa serviette par réflexe, selon lui la serveuse était légèrement devant Nico. Plus la soirée avance plus le moment tant redouté approche. Le serveur vient prendre les desserts. Coup de sifflet final. Place aux TAB. Qui s’élancera ? Iker et Elias préfèrent ne pas prendre leurs responsabilités. Les 5 tireurs seront donc P-E, Benjamin, Lucas, J-M et Hervé.

P-E lance la série. Les corons. Le gardien est pris à contre-pied. 1-0.
Au tour de Benjamin. Galette-saucisse je t’aime. En force au milieu. 2-0.
Lucas doit y aller. Pena Baiona. Épaulé par Ju et Eliott. Il glisse. Le ballon touche ses deux pieds. Ça rentre quand même. 3-0.
J-M. Lalalala. Plat du pied sécurité. 4-0.
Hervé conclut. Marie-Madeleine. Plus c’est long, plus c’est bon. 5-0.

Pieds de cochons