AS 116-17
AS 116-17

Muppets Versailles - AS 116-17
2 - 1


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
















Buteurs 
Julien Dechambre, passe de Loïc Mekboub (88')

Remplacements 
Cyril Tellenne par Alexandre Tessier (30')
Jean Borie par David Verdier (40')
David Hernandez par Cyril Tellenne (62')

CartonsCarton jaune Jean Borie (anti-jeu)
Carton jaune David Hernandez (contestation)

Terrainstabilisé sablonneux avec gravier
Arbitreofficiel (intransigeant)
Buteurs 
Julien Dechambre, passe de Loïc Mekboub (88')

Remplacements 
Cyril Tellenne par Alexandre Tessier (30')
Jean Borie par David Verdier (40')
David Hernandez par Cyril Tellenne (62')

CartonsCarton jaune Jean Borie (anti-jeu)
Carton jaune David Hernandez (contestation)

Terrainstabilisé sablonneux avec gravier
Arbitreofficiel (intransigeant)

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 Centre adverse côté gauche qui passe devant toute la défense, le ballon est récupéré au second poteau pour un nouveau centre qui trouve à 3m du but un attaquant qui fusille Alexis d'un tir sous la barre. (9')
2-0 Mésentente de la défense centrale Rachid part seulk au but et trompe Alexis mal placé d'un tir des 25m au ras du poteau. (67')
2-1 Corner tiré par Loïc au premier poteau pour Julien dont la tête décroisée fait mouche. (88')
Buteur : Julien Dechambre
Passeur : Loïc Mekboub

  Rubrique hors-jeu  
L'épopée en coupe s'arrête brusquement et bien plus prématurément que ce que l'on était en droit d'espérer. Il n'y a rien eu du début à la fin, pratiquement pas un seul tir à mettre à l'actif de notre fameux duo offensif retrouvé, et il en est de même pour la défense qui parvient tout de même à se faire prendre de vitesse par des papys de plus de 40 ans. En face, c'est clair, c'était le match de leur vie, ils ont 2 occasions et marquent 2 fois.
Il faut préciser que 5 joueurs adverses portaient des lunettes dont l'effroyable terreur des surfaces, le fossoyeur des records d'invincibilité, le fameux Rachid qui à lui seul peut renverser le cours d'un match surtout avec l'aide des ses partenaires dont un bon tier possède une licence vétéran.
Le gros retard pris à Pereire puis celui du aux embouteillages de l'A13 a failli nous coûter un forfait à 5 minutes prêt, mais nous a quand même privé d'un véritable échauffement qui fut probablement à l'origine de notre impossibilité à rentrer dans le match.
La seule chose positive à retirer de cette prestation, c'est que nous pouvons être extrêmement fiers d'avoir contribuer à l'écriture de la légende de ce grand club qui mériterait amplement à être mieux reconnu auprès des hautes instances footballistiques.
Y'a du travail...