AS 116-17
AS 116-17

Longchamps FC - AS 116-17
1 - 2


  Chronologie  
: but pour l'AS 116-17 : but adverse : remplacement(s)
Passez la souris sur les images pour plus de détails

 
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
55
60
65
70
75
80
85
90

  Fiche technique    
 
 
















Buteurs 
Stéphane Casimir (20')
Yann Mekboub (72')

Remplacements 
Alexis Mahieu par Richard Moulié (27')
Frédéric Desvaux par Clément Raby (27')
Matthieu Desechalliers par Frédéric Desvaux (45')
Nicolas Bessière par Romain Pizzato (45')
Stéphane Casimir par Alexis Mahieu (45')
Benoît Gateau par Stéphane Casimir (67')
Fernando Hernandez par Matthieu Desechalliers (67')
Alexis Mahieu par Fernando Hernandez (80')

CartonsCarton jaune Clément Raby (fautes)
Carton jaune 1 adverse

Arbitrepointilleux et paresseux

  Analyse des buts (en gras ceux de l'AS 116-17)  
1-0 Longue ouverture du libero adverse plein axe, Julien apprécie mal la trajectoire et très naïvement la défense lui fait confiance ce qui permet à l’attaquant de récupérer le ballon et de filer droit au but pour battre Alexandre d’un tir à ras de terre dans le soupirail (2')
1-1 Bon pressing de l’équipe qui force l’erreur dans la défense adverse et Stéphane en profite pour subtiliser la balle devant le gardien sorti à hauteur des 16m puis assurer l’égalisation d’un plat du pied gauche dans le but grand ouvert (20')
Buteur : Stéphane Casimir
1-2 Dégagement adverse un peu en catastrophe, Clément récupère et se fait bousculer; le coup-franc plein axe à 22m des buts est tiré à ras de terre par Yann qui trouve l’intérieur du petit filet (72')
Buteur : Yann Mekboub

  Rubrique hors-jeu  
Match sans enjeu puisque la relégation n’est plus évitable tandis que nos adversaires s’étaient déjà sauvés depuis quelques journées.
Cependant nous abordons ce match de manière assez offensive, mais comme trop souvent ces derniers temps, on rentre mal dans la partie et on se prend un but dans les 5 premières minutes.
Heureusement nous avons su réagir et prendre le jeu à notre compte sans toutefois parvenir à être très dangereux, mais l’opportunisme de Stéphane et enfin son envie (momentanée) de bouger nous remirent dans le match.
En face on ne sentait pas une énorme motivation juste pour pleurnicher et c’est très logiquement qu’en 2ème mi-temps après de grosses occasions par Benoît Frédéric Alexis et Clément, qu’on mena au score.
Il s’en est fallu de peu tout de même d’être remonté au score puisque les lacunes physiques offrirent de grands espaces qu’Alexandre réussit à combler au prix de sauvetages sur des duels.
Une dernière victoire qui nous laisse donc des regrets mais qui laisse aussi augurer d’une bonne prochaine saison si on ne se la pète pas...